Il y a de cela quelques années, mes amis et moi avions loué un chalet de pêche dans la zec de Portneuf. Ce qui se passe au chalet reste au chalet, comme diraient certains. Mais…

Il avait plu la veille et nous avions une marche d’environ 15 minutes à faire avant d’arriver à notre destination, un lac théoriquement prometteur pour la pêche du siècle ! Nous ressemblions à des mules avec notre équipement, moteur et accessoires divers !

La route était parsemée de grandes flaques d’eau nécessitant des détours de la part de ceux qui n’avaient pas de bottes.

Ce n’était pas mon cas ! Je m’étais bien préparé et j’avais prévu apporter cet équipement, indispensable dans ces conditions.

Je fanfaronnais en marchant avec conviction dans l’eau et en narguant mes comparses, leur disant qu’ils ralentissaient notre progression en raison de leur manque de préparation.

Jusqu’à ce que… plouf ! je disparaisse jusqu’à la poitrine dans un trou d’eau.

La ligne est parfois mince entre l’arrogance et la confiance en soi. J’avançais en croyant pouvoir écarter tous les obstacles. 

L’arrogance, c’est faire semblant de connaître sans savoir.

La confiance en soi, c’est connaître ses limites et comprendre que nous ne connaissons pas tout !

Ayez l’humilité de reconnaître lorsque vous êtes près de la ligne !