ASTUCES

« Parfois les gens ne nous disent pas ce que l’on souhaite entendre, mais ce que l’on doit entendre. » – Alexandre Vézina

Dur pour le moral

Dur pour le moral

Le retour en zone rouge et les restrictions supplémentaires annoncées par le gouvernement Legault pour les villes de Québec, Lévis et Gatineau sont difficiles à avaler. C’est dur sur le moral des entrepreneurs, surtout de ceux qui sont touchés de plein fouet par une...

Le syndrome du hamster

Le syndrome du hamster

Mélanie est fleuriste depuis près de 20 ans. Elle a appris les rudiments du métier auprès de son premier employeur, qui l’a prise sous son aile au début des années 2000. De fil en aiguille, elle a exprimé son côté artistique par sa maîtrise de l’art floral. Lorsque son patron lui a annoncé qu’il désirait prendre sa retraite, Mélanie n’a pas réfléchi longtemps pour lui proposer de racheter l’affaire. Ils se sont entendus sur le prix de vente et sur les modalités de paiement. L’achat était financé à 100 % par l’ancien propriétaire, et Mélanie devait utiliser les profits générés avec le temps pour le rembourser. La nouvelle entrepreneure découvre rapidement que gérer une entreprise est moins « sexy » que ça en a l’air! Elle bûche fort, elle apprend la gestion sur le tas, comme tant...

lire plus
La maturité entrepreneuriale

La maturité entrepreneuriale

Je discutais avec un groupe d’entrepreneurs d’expérience dernièrement, lorsque l’un d’entre eux a apporté un point intéressant qui résume bien une vérité peu abordée. – Alex, quand j’ai démarré mon entreprise, j’étais sûr de moi et toujours convaincu que je prenais les bonnes décisions. Depuis quelque temps, encore plus depuis que je suis vos programmes, je prends plus de temps pour réfléchir à mes décisions et à mes actions… – C’est normal. C’est ce qu’on appelle de la maturité entrepreneuriale. Nous sommes naïfs et bercés d’illusions lorsqu’on démarre notre entreprise. Comme vous le savez par expérience ou si vous lisez mes livres, la réalité est beaucoup moins sexy. Tôt ou tard, on frappe notre Waterloo, on reçoit un solide coup de deux-par-quatre et on constate que notre vision n’est...

lire plus
On finit tous par être déçus en business

On finit tous par être déçus en business

Je vis ces jours-ci des déceptions. Je suis déçu. Depuis le début de ma carrière d’entrepreneur-conseil, je m’efforce de rendre accessibles mes apprentissages au plus grand nombre d’entrepreneurs. L’idée est toujours la même, c’est pour les aider à améliorer leur situation. C’est ma mission d’affaires, la raison pour laquelle je me lève à 5 h chaque matin. Au début de mon parcours, je faisais des interventions individuelles en facturant sur une base horaire faramineuse. J’ai ensuite changé mon approche pour facturer en fonction de la valeur ajoutée, sans compter mes heures, triplant ainsi mes revenus en travaillant moins d’heures par semaine. J’ai rédigé 7 livres pour rendre encore plus accessible l’expertise entrepreneuriale que j’ai développée dans les 15 dernières années. Mes livres...

lire plus
Start, stop, continue

Start, stop, continue

Un bref texte pratico-pratique pour vous cette semaine, pour deux raisons : Vous amener à revenir à la base. Parce que mon dernier texte vous faisait uniquement réfléchir sans vous aider à passer à l’action. Chaque fois que j’entreprends une réflexion stratégique pour une de mes entreprises ou encore en accompagnement avec un de nos clients, j’utilise le concept du Start, Stop and Continue. Cette technique est excessivement simple, mais peu d’entrepreneurs prennent le temps de la mettre en application. Chaque fois que vous prenez un pas de recul de vos opérations ou gérez un projet quelconque, cherchez à vous poser les trois questions suivantes pour améliorer votre situation. Que devons-nous commencer à faire? (Start) Souvent, on sait quoi faire, mais pas comment le faire. Identifiez vos...

lire plus
Vous sentez-vous étourdi?

Vous sentez-vous étourdi?

C’est fou comme les offres de webinaires gratuits et les formations en mode virtuel ont explosé depuis mars dernier. Même chose au niveau des spécialistes en télétravail, en gestion de crise et en attraction de clients par le web.  Je n’ai aucun problème avec ceux dont c’était la spécialité AVANT la pandémie. Mais nous sommes forcés d’admettre que plusieurs « vendeux » de rêve sur la PCU qui se cherchent se sont recyclés. Recyclés dans des domaines et des expertises qu’ils ne maîtrisent pas. Danger. Pas pour eux. POUR VOUS. Comme entrepreneur, il est impératif de s’entourer des bonnes personnes qui peuvent nous aider à progresser tout en nous mettant les deux yeux en face des trous. Ça fait mal quand l’un de mes conseillers me dit exactement ce que je ne veux pas entendre, mais c’est...

lire plus
Taux de réponse : 42 %

Taux de réponse : 42 %

Depuis mon retour au travail, j’ai décidé d’envoyer environ cinq courriels par jour à mes lecteurs, donc à certains d’entre vous, qui lisent mon infolettre presque toutes les semaines. L’idée était de prendre le pouls d’anciens clients et d’entrepreneurs qui sont abonnés à mes envois, avec un bref courriel personnalisé. Vous le savez, je me nourris des expériences terrain, des situations vécues en entreprise. J’ai choisi des entrepreneurs au hasard parmi ceux qui avaient ouvert ma dernière infolettre. Le titre du courriel était : Comment vas-tu? Sur 43 courriels personnalisés envoyés en 8 jours, 18 m’ont répondu… environ 42 %. Précision : je n’avais pas d’arrière-pensées et rien à vendre directement. Vingt-cinq entrepreneurs m’ont tout simplement ignoré. Le pire dans tout ça, c’est...

lire plus