J’aimerais vous offrir cette semaine un extrait d’un des chapitres du livre Tout simplement que j’ai coécrit avec Julie Turcotte et qui a été publié en mai 2018. Bonne lecture.

Chapitre : La crédibilité inversée

Lorsque j’étais jeune et arrogant, j’avais eu l’audace de dire à mon mentor, Patrick Bêche, que ma crédibilité dans mon domaine était un facteur de vente
important dans mon discours et dans ma façon de faire des affaires.

Il m’a alors regardé droit dans les yeux et m’a dit : «Ta crédibilité ne t’appartient pas, elle est dans le regard des autres !»

Bang ! Un coup de pied bien placé qui nous amène à réfléchir, expliquant du même coup pourquoi nous sommes crédibles pour certains et pas du tout pour d’autres.

Le sujet mérite d’être approfondi, n’est-ce pas ?

En prévision du présent livre (Tout simplement), j’ai conduit au printemps dernier un sondage non scientifique en posant la question suivante à mon réseau d’affaires sur LinkedIn :

Qu’est-ce qui rend les gens crédibles à vos yeux ?

Après plus de 2000 réponses intéressantes reçues directement sous ma publication et par courriel, j’arrive à la conclusion que la crédibilité est influencée par trois facteurs :

1. L’authenticité (rester soi-même) ;
2. Le curriculum (formation, expériences et réalisations) ;
3. Le professionnalisme (cohérence entre les propos et l’action).

C’est donc dire que la combinaison de ces trois éléments forme théoriquement la crédibilité.

Il y a par contre un autre ingrédient essentiel à la crédibilité : votre interlocuteur !

En effet, il est important de noter que vous pourriez être considéré comme crédible pour quelqu’un sans nécessairement l’être pour un autre ! C’est une question de perspective et c’est aussi lié au système de valeurs des gens avec qui vous interagissez.

Si je dis que j’ai aidé plus de 1500 entrepreneurs différents à démarrer ou à mieux gérer leur entreprise, certaines personnes vont trouver cela impressionnant, alors que d’autres n’en auront absolument rien à foutre ! Je cours la chance d’être crédible pour les premiers et je risque d’être insignifiant pour les seconds (tant pis pour eux !).

De plus, un individu peut être crédible dans un domaine sans nécessairement l’être dans un autre. Je peux être crédible pour certains d’entre vous si je donne des conseils pour faire évoluer votre expertise, et l’être beaucoup moins si je vous parle d’injection de plastique ou de mécanique automobile générale.

La question qui tue : que faites-vous pour aider les autres à vous percevoir comme étant crédible dans votre domaine ?